On trouve dans tous bons magasins de bricolage des tubes en aluminium de section 12mm extérieur, 10mm intérieur et de longueur 1 mètre. Cela ne vous fait penser à rien ? Mais attention, si l’on est tenté de prendre ces tubes en anodisé pour un aspect extérieur mieux fini, l’intérieur de ces tubes se trouve réduit par ce traitement et ils présentent en plus des irrégularités intérieures qui les rendent impropres à une utilisation en sarbacane. C’est donc un tube en aluminium brut qu’il faut prendre, en vérifiant qu’il soit bien droit (ne pas hésiter à jeter un coup d’oeil à l’intérieur vers une source lumineuse …).

Premier essai, première déconvenue. Les fléchettes standard ont un cône d’un diamètre extérieur de 0,4 pouces, soit 10,16 mm. Pas la peine de souffler comme un bœuf, ça ne passe pas. Solution : il faut réduire le diamètre des cônes…

Pour cela, j’utilise simplement une petite perceuse sur batterie pour faire tourner le cône sur un morceau de papier abrasif jusqu’à obtention du bon diamètre …

Le diamètre est bon lorsque la fléchette traverse le tube par son propre poids.

Deuxième essai avec des fléchettes aux cônes rectifiés : excellent groupement à 10 mètres avec ma « shoot machine ».

Dans ces mêmes « bons magasins de bricolage », on trouve des pieds de chaise qui vont nous servir pour confectionner des embouts :

La partie fermée est à couper au cutter :

Voilà. Il ne reste plus qu’à mettre tout dans le jaune … Bons tirs !

Remarque : Cette solution « bricolée » ne doit pas faire oublier que pour quelques euros de plus, on peut acheter une sarbacane avec accessoires, parfaitement adaptée aux fléchettes 4 inch et en principe parfaitement rectiligne…