La pratique de la sarbacane s’accompagne d’une connaissance parfaite du matériel utilisé. Cette présentation concerne principalement la sarbacane moderne « moderne » mais d’autres types de sarbacanes sont aussi présentés

La sarbacane elle-même est le tube de tir, elle est composée de plusieurs parties :

  • Le Tube : généralement en aluminium, le tube est l’élément principal de la sarbacane (C). Une sarbacane peut n’être que ce simple tube (A). Certaines sarbacanes standard (B) du commerce se composent de plusieurs 2 tubes ou plus (C1C2), assemblés entre eux avec une fixation étanche (D). Il est très possible de construire sa propre sarbacane avec un simple tube d’aluminium d’un diamètre adapté (calibre 0.4 = tube de 12 mm, intérieur 10 mm).

  • L’Embouchure : partie en forme de petit entonnoir (E) qui se pose sur la bouche, elle est utile pour bien canaliser le souffle à l’intérieur du tube, et surtout comporte un dispositif permettant d’empêcher la fléchette d’être avalé.

  • Le Porte-fléchettes : accessoire optionnel, il s’agit d’un cercle permettant de porter ses fléchettes sur la sarbacane elle-même (F).

  • La Poignée : accessoire optionnel, c’est une zone en mousse permettant de poser la main sur la sarbacane d’une manière adhérente (G).

  • Le Viseur : accessoire optionnel, il s’agit de la partie opposée à l’embouchure (H), permettant non seulement d’aligner son tir mais aussi de protéger une sarbacane verticalement posé à terre.

Voici une photo d’un modèle moderne réel :