Ce type de sarbacane est mis en avant par le Dr. Hironori Higuchi, Président (Japonais) de la Fédération Internationale (IFA), pour sa simplicité et son étonnante puissance.

Voici une photo d’un modèle japonais réel :

Comme on peux le constater :

  • Le tube est similaire au modèle moderne, en alu non teint, d’une diamètre de 0.5 ou +

  • Son embouchure est un embout plastique contrairement au modèle moderne de type trompette.

  • L’embout de connexion est un fin et long film plastique assurant l’étanchéité des 2 demi-tubes.

  • Le viseur est un simple morceau de tuyau de couleur.

La différence principale réside dans les fléchettes, qui sont TRES différentes puisqu’ils sont en : …papier. (Une sorte de papier plastique assez proche de celui utilisé chez les fleuristes). Au bout de chacune des fléchettes est collé un petit bout de métal taillé. L’art de construire ses propres fléchettes de papier est nécessaire comme épreuve initiatique d’un instructeur sarbacane et sera prochainement détaillé sur le site. On pourrait croire que ces fléchettes sont « inférieures » en terme de puissance, ce n’est ABSOLUMENT pas le cas. Elles sont au contraire beaucoup plus puissantes car elles « volent » (sauf en terme de pénétration et de destruction de cibles dites « dures »). Leur trajectoire est rectiligne, contrairement aux fléchettes en métal qui on une trajectoire bien entendu beaucoup plus parabolique et lourde…