Rien n’empêche quiconque de construire sa propre sarbacane dit « maison », et de l’utiliser en compétition dans la mesure où elle respecte les normes suivantes :

  • Taille limitée à 121.92 cm
  • Sans les accessoires interdits (laser, pieds, etc…)

Voici une photo d’un exemple de sarbacane artisanale :

Il s’agit d’un simple tube d’alu (de 12) entouré de ruban adhésif noir de protection, agrémenté d’une embouchure et d’un viseur en laiton (de préférence différents pour ne pas confondre les deux bouts). Il possède aussi une poignée (ficelle enroulée) et d’une lanière.

L’inconvénient avec ce type de sarbacane, c’est qu’il faut trouver des fléchettes qui correspondent… Il est souvent aussi difficile de positionner des accessoires dessus, dans la mesure où le diamètre extérieur est modifié par le ruban adhésif de protection. Au bout du compte, le budget financier aloué à une sarbacane artisanal est similaire aux sarbacanes modernes du commerce.