Pour clarifier la position officielle de la FSBA, la chasse à la sarbacane étant INTERDITE(sécurité : article 8) en FRANCE, nous n’en ferons jamais particulièrement la promotion. Chacun est libre de ses agissements mais (article 1 du code civil) « nul n’est censé ignorer la loi » : À l’origine lors de l’adoption de la loi du 3 mai 1844, seul le fusil était autorisé pour le mode de « chasse à tir ».

L’arbalète, la SARBACANE ou la fronde sont prohibées [POUR LA CHASSE](http://www.oiseau-libre.net/Animaux/Chasse/TypesChasse.html). C’est tout simplement une question de loi, avant tout… cependant :

Autrefois, OUI, (comme vu sur http://classes.bnf.fr/ema/feuils/crescens/index.htm, page « Chasse et pêche » en D3)

Figure ici la chasse à la sarbacane : le chasseur souffle dans un long tuyau de bois, dépassant deux mètres de long, en direction d’oiseaux posés dans un arbre. C’était une autre époque, une époque où on faisait ce qu’on voulait quand même un peu…

Nous aimerions demander son avis plus contemporain à « Blowgun Joe », l’américain exterminateur d’animaux à la sarbacane, mais son site et son email ne répondent plus depuis plusieurs semaines… Pour résumer, ce bonhomme déguisé et camouflé en ninja passait son temps à tirer sur les rats qui semblait grouiller autour de sa maison, quitte à fabriquer des pièges avec des caméras infra-rouge… propre.

Dommage encore que le mot « blowgun » cherché dans « google » nous rendent en 1er lieu sur le site d’un chasseur/pêcheur, mais on travaille à ce que celà change 🙂 En clair, si un chasseur (permis de chasse, etc) décide d’utiliser la sarbacane plutôt que son fusil, pourquoi pas, et au contraire, mais ce n’est bien évidemment pas le but premier de la FSBA qui considère la sarbacane avant tout comme un sport de tir sur cible non-vivante 🙂